Biographie




Yann Crochet

La nature est une source inépuisable d'inspiration photographique. C'est un théatre vivant, qui met en scène la faune et la flore. Chaque écosystème révèle ses petits secrets à qui sait les observer, les écouter et les apprécier. Un enchantement permanent de tous les sens que je tente de vous dévoiler… Un plaisir intense et irremplaçable à mes yeux!

Portrait d'un amoureux de la Nature :


« Promeneur inspiré, naturaliste sensible dans la lignée de Rousseau et de Jean-Henri Fabre, Yann Crochet n’est pas seulement un prodigieux photographe animalier, un témoin des métamorphoses de la nature. Il révèle les beautés secrètes, si proches, que nous ne savons plus regarder : l’œil traqué d’un épervier blessé, celui d’un pigeon distrait, d’une mésange insolente, d’un héron patient, d’un cygne en majesté ou d’une libellule aristocratique de Bagatelle. « La netteté de l’œil, pour moi, est primordiale », explique le photographe. Cette netteté est la clé de sa sincérité. Yann Crochet nous démontre que la nature nous dévisage, qu’elle nous scrute dans le regard d’un sanglier de la forêt de Compiègne, d’un jeune cerf de Chantilly ou d’un merle, cour Saint-Emilion. Il célèbre l’émotion de la rencontre avec l’animal sauvage, l’insecte aérien ou l’oiseau défiant. Davantage qu’un hommage à la création, son art est une communion. Aragon souhaitait que toute démarche de l’esprit « soit un pas et non une trace ». Les pas de cet enchanteur avisé nous guident sur les traces du vivant ».

Ainsi, depuis quelques années, Yann reste toujours en alerte. Ce photographe tout terrain capture fleurs, cailloux, écorces, champignons, rivières, tout un éventail de matières et de couleurs. “Derrière l’objectif, raconte-t-il, il y a l’oeil certes mais pas seulement; il y a aussi le coeur et la tête. Voir et donner à voir, à réfléchir aussi ! Tout est lié : nos activités, nos comportements se répercutent sur la vie de la forêt, la faune, la flore. Regarder, c’est prendre conscience que tout est fragile, éphémère, interdépendant.”

À l’aube du 21ème siècle, l’importance de la préservation de la nature et de la faune s’impose comme une évidence. La majorité d’entre nous est déjà consciente que la biodiversité et une faune préservée enrichissent notre environnement.

Exaltez la biodiversité de la nature dans toute sa beauté sauvage est une composante essentielle du développement durable.

Auteur du texte : Lucien Maillard